RSS
Joyeuses Pâques !
Le 17.04.2014 à 11:27
Concours anniversaire
Le 10.03.2014 à 21:10
Et la gagnante est....
Le 31.01.2014 à 10:24
Joyeux anniversaire mon blog !
Le 17.01.2014 à 11:58
Parapluies en papier vitrail
Le 13.01.2014 à 15:33

» Voir plus...

Par nanouspm
Dans Comment modeler un ours sur un cadre ?
Le 11.04.2014 à 22:44
Par Guylaine
Dans Comment modeler un chat et une souris sur une ardoise ?
Le 08.04.2014 à 20:32
Par Carole
Dans Meringue italienne: recette inratable !
Le 06.04.2014 à 21:45
Par laure
Dans Un vitrail pour les fenêtres
Le 06.04.2014 à 15:07
Par Lamelocrea
Dans Papier cadeau fait maison
Le 02.04.2014 à 21:13

» Voir plus...

Login Administration

Fabrication de la porcelaine froide en vidéo

Posté dans Porcelaine froide -> Recette, le 08.11.2008 à 21:23

On arrête pas le progrès ! Après les photos voici la vidéo !

J'espère que ce petit film répondra aux questions des personnes qui ont encore de la peine à obtenir une pâte de bonne qualité pour modeler.
J'aime bien faire ma pâte à la casserole, car, vous pourrez le constater, c'est pratique et on ne salit presque rien dans la cuisine !
Pour cette recette j'utilise la colle vinylique de marque Cléocol de chez Cléopâtre, c'est celle qui convient le mieux avec la Bib extra-forte de chez Giotto. La vinyl'école ne convient pas du tout !

Je vous souhaite bonne chance pour la réalisation de cette recette et beaucoup de plaisir à patouiller cette belle matière !
Les boule de pâtes doivent être bien emballées dans du film alimentaire, et se conservent ainsi des semaines, voir des mois ! Pas besoin de la mettre dans le réfrigirateur.
Les objets réalisés avec cette pâte sèchent simplement à température ambiante, pas besoin de les cuire au four, ni de les exposer au soleil ou sur un radiateur.

Merci à Bastien, mon webmaster préféré, (normal c'est mon fils !) pour la réalisation et le montage de ce petit film !

104 commentaire(s)

La Cléocol a passé la frontière !

Posté dans Porcelaine froide -> Recette, le 22.05.2008 à 01:02

En 2007, lorsque j'ai découvert la porcelaine froide sur le net, j'ai suivi les conseils de fabrication de Natasel et commandé la Cléocol en France pour fabriquer ma première boule de pâte. Hélas, avec les frais de port et de douane, je l'ai payée à prix d'or !
J'ai donc testé diverses colles suisses et trouvé des marques plus ou moins compatibles, mais avec des résultats souvent décevants au séchage, voir rubrique bilan des essais de colles.
Les mois ont passé, et surprise, j'ai été contactée par le représentant de la maison Cléopâtre qui fabrique la Cléocol. Il a émis le souhait de collaborer avec moi pour faire connaitre sa marque en Suisse.
Je suis allée chercher le soutien de Nadine Allemann, patronne de Créaclic, qui m'a suivi sans hésiter. Son expérience de la vente en ligne et la qualité de sa boutique ont permis à la Cléocol de passer la frontière !
On la trouve maintenant en Suisse au prix de 12.60 frs le litre sur le site de Créaclic


(Cliquez sur l'image pour accéder au site)


Pour la recette de la porcelaine froide, j'utilise la colle vinylique de marque Cléocol de chez Cléopâtre, c'est celle qui convient le mieux avec la Bib extra-forte de chez Giotto. La vinyl'école ne convient pas du tout !

6 commentaire(s)

Essais de colles vinyliques

Posté dans Porcelaine froide -> Recette, le 25.02.2008 à 23:33

BILAN DES ESSAIS DE COLLES VINYLIQUES

Pour la pâte à maïs, j'ai utilisé à mes débuts de la colle vinylique de la marque Cléocol que je m'étais fait livrer de France à des prix exorbitants (aussi à cause des frais de port et de douane). Il s'avère, après mise en commun d'essais sur un forum de bricoleuses que la marque Bib extra-forte et la rubafix conviennent aussi à moindre prix.
Pour le Québec on m'a dit que la Elmer's fonctionne.
Pour la Suisse :
après de nombreux essais, j'ai réussi à faire de la pâte avec de la Blancol et la colle de bricolage de la Migros.
Toutefois il faut reconnaître que ces colles sont souvent plus chères (entre 17 et 20 frs le litre) que la Cléocol (12.60 le litre) et donnent une pâte moins souple et qui se rétracte d'avantage au séchage. Les résultats, après séchage, sont souvent très décevants.
Pour mon travail personnel et pour une qualité de modelage irréprochable, je n'utilise plus que la Cléocol, que l'on peut acheter maintenant en Suisse sur le site Créaclic

Les colles testées qui ne fonctionnent pas:
La vinyl'école ne va pas du tout, colle trop diluée, la pâte est gluante et les modelages s'aplatissent totalement après séchage, à OUBLIER !
La Konstruvit ,en bouteille de 750gr avec un symbole de petit sapin vert, ne convient pas du tout: la pâte est dure et filandreuse. En plus elle dégage des odeurs qui piquent les yeux à la cuisson, danger !!!
La Forbo achetée à brico-coop, a été pour faire la pâte, j'ai fait une première boule qui n'a pas fissuré, mais qui est grisâtre. Et malheureusement, elle ne se conserve pas du tout, son état empire de jour en jour: elle devient trop collante. J'ai essayé de recuire mais ça a pas marché.
La colle tous usages Migros (bouchon blanc) et la Colle à bois Migros pâte dure et avec des morceaux.
Je n'ai même pas testé les colles dont le prix d'achat était supérieur à 25 CHF le litre.

Modelages réalisés avec les colles testées:
Souris Blancol et souris Migros

36 commentaire(s)

Recette de la porcelaine froide en photo

Posté dans Porcelaine froide -> Recette, le 25.02.2008 à 22:43

Ingrédients:
Pour obtenir une boule de 350gr environ:

Pour cette recette j'utilise la colle vinylique de marque Cléocol de chez Cléopâtre, c'est celle qui convient le mieux avec la Bib extra-forte de chez Giotto. La vinyl'école ne convient pas du tout !

- 200gr de colle blanche vinylique, voir les colles compatibles dans rubrique colles
- 140gr de fécule de maïs, maïzena.
- 1 cuillère à soupe d'huile de colza (pour la souplesse)
- 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc (pour la conservation)


- crème pour les mains type Nivéa-soft ( 1 cuillère à café) pour pétrir la pâte cuite.
- couleurs gouache pour teinter la pâte.

Cuisson à la casserole

Je préfère de loin faire ma pâte dans la casserole, car je trouve moins stressant qu'au micro-onde et tout aussi rapide: moins de 4mn pour réaliser ma boule de pâte de cette façon ! Impossible de rater, car on contrôle bien la cuisson.

Il faut une casserole à fond teflon et une cuillère en plastique solide, par exemple d'Ikéa.


Mélanger tous les ingrédients dans la casserole jusqu'à consistance crémeuse.
J'aime teinter ma pâte directement dans la casserole !
Pour cela il faut ajouter avant la cuisson une cuillère à café bien pleine de gouache.
Pour une pâte blanche, mettre du blanc.
Pour les autres couleurs mettre aussi un peu de blanc pour obtenir des tons pastels.
Pas de blanc dans le rouge, brun et noir !

Cuire à feu moyen en remuant sans arrêt, la crème devient grumeleuse.

Se retirer régulièrement du feu pour brasser, ce sera plus facile que de rester sur la plaque qui continue de chauffer !

Quand la pâte se détache des bords de la casserole et commence à former une masse plus compacte, mais toujours souple, retirer du feu.
Attention de ne pas trop cuire, sinon la pâte fait bloc et devient inutilisable !

Enduire le plan de travail et les mains de crème type Nivéa-soft

Renverser la boule sur le plan de travail. La casserole et la cuillère sont extrêmement faciles à nettoyer, la pâte ne colle presque pas sur ces matières anti-adhésives !
J'essuie simplement avec un carré de papier de ménage (Sopalin).

Pétrir la pâte encore chaude jusqu'à une consistance douce et souple.

Enduire un morceau de film alimentaire de crème pour y mettre la boule de pâte.

Laisser refroidir, mais ne pas oublier d'aérer plusieurs fois la masse, pendant qu'elle refroidit, en remalaxant de temps en temps pour éliminer l'humidité qui s'accumule dans le film plastique.

Si on a choisi de ne pas teinter sa pâte dans la casserole,
on peut la teinter quand la pâte est froide, par plus petites portions, mais avec juste une goutte de peinture. Cette méthode n'est pas très pratique car on s'en met plein les mains, et il faut malaxer longtemps pour obtenir une couleur uniforme. Je n'aime pas colorer ma pâte de cette façon, je préfère mettre la couleur directement dans la casserole avec la colle.
Ne pas mettre trop de gouache , car la couleur fonce de 3 tons au séchage.

Pétrir jusqu'à une couleur uniforme.

La pâte naturelle prend un aspect translucide. Si on veut un blanc mat ajouter du blanc et aussi pour les couleurs claires, sinon elles deviennent fluos, inutile de mettre du blanc avec le rouge, le brun et le noir.
Conserver plusieurs semaines (génial, on ne jette jamais les restes de pâte, et on peut en préparer à l'avance !) dans des films plastiques (couleurs séparées), le tout dans une boîte ou un sachet de congélation hermétique.

Une pâte qui a plusieurs semaines et qui commencerait à coller un peu, peut être recuite dans la casserole comme une crêpe, 5 secondes de chaque côté, puis pétrir à nouveau.

Les objets modelés en porcelaine froide sèchent simplement à l'air, pas besoin de cuisson.

A titre indicatif, je me suis amusée à calculer le prix exact d'une boule de porcelaine froide obtenue avec cette recette. Je me suis mise à la place d'une personne qui n'a pas besoin de grandes quantités et se fournit au plus pratique en grande surface, Migros ou Coop.
- 200gr de colle (2 tubes à 1.90 CHF) = 3.80 CHF
- 140gr maïzena = 0.50 CHF
- huile et vinaigre = insignifiant tant la quantité est minime.
On obtient une boule de pâte finie de 300gr environ pour 4.30 CHF ( un pain Fimo-soft de 56gr coûte 3.80 CHF ! Y'a pas photo !)
Pour les enseignantes qui modèlent avec leurs élèves, ou les passionnées il suffit d'acheter la colle par litres, et la maïzena en paquet de 2kg et demi chez un grossiste pour les restaurateurs comme Aligro et le prix de la boule de 300gr baisse à 2.50 CHF ! Vive le modelage !

Pour les personnes qui voudraient acheter de la porcelaine à modeler déjà prête, vous en trouvez dans l'échoppe des Fées, cliquez ici

173 commentaire(s)

Pages: 1